Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Ache nodiflore, Ache faux-cresson, Céléri à fleurs nodales

Helosciadium nodiflorum (L.) W.D.J.Koch, 1824

Apium nodiflorum (L.) Lag., 1821

Apiaceae
(† Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante couchée ou ascendante, de taille très variable (5 cm à 2 m !).
• Tige creuse, s'enracinant à la partie inférieure.
• Feuilles 1-divisées-pennées en segments atteignant (0,4)3-5(10) cm, ovales-lancéolés. Pétiole muni à la base d'une gaine membraneuse blanche.
• Ombelles opposées aux feuilles, sessiles ou courtement pédonculées, de diamètre 3,5-5,5 cm, à (3)4-12(15) rayons inégaux, parfois subégaux, quadrangulaires à angles saillants, scabres ou lisses. Involucre nul, rarement à 1-2 bractées. Bractéoles marginées de blanc, persistantes.
• Sépales non développés. Pétales blanc translucide, entiers, lancéolés.
• Anthères blanc verdâtre puis verdissant, ou roses, ou encore rouge pâle puis pourpres. Pollen blanc. Stylopode blanc verdâtre, non débordant.
• Fruit ovoïde, tronqué au sommet, 1,5-2,5 mm, souvent pourpre-brun, parcouru de côtes obtuses mais proéminentes. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Styles étalés sur le fruit et dépassant le stylopode.

  • n° 802 du catalogue de L. Laurent (Helosciadium nodiflorum W.D.J.Koch).
  • Indigène. Juin-septembre. Hydrophyte, hélophyte, hémicryptophyte. Euryméditerranéen.
  • Première citation connue : S.-J. Honnorat dans le Catalogue de L. Laurent (Gréoux-les-Bains, 1832).
  • Mésoméditerranéen (250-650 m). Héliophile à mésosciaphile, thermophile, hygrophile, nitrophile, basophile. Lit de graviers ou de sables inondés des cours d’eau à courant moyen.
  • Peu commun - 81 observations - 33/198 communes - 36/341 mailles. Il est présent dans les ruisseaux, canaux, rivières du quart sud-ouest. Luberon oriental, Pays de Manosque, Plateau de Valensole, Bas-Verdon, Pays de Digne.

   C'est une espèce très variable, pas toujours facile à identifier au stade végétatif où elle peut être confondue avec Berula erecta (Huds.) Coville avec qui elle peut pousser en mélange.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante ( 6  photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie Helosciadium nodiflorum
Peu commun - 33/198 communes
 Cité après 1999
 Cité avant 2000 seulement
 À confirmer/infirmer
 Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 11/03/2024