Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lierre grimpant

Hedera helix L., 1753

Araliaceae
Description

   Flore de Coste
• Arbrisseau à tiges sarmenteuses, couchées-radicantes sur le sol ou grimpantes par des crampons.
• Feuilles alternes, pétiolées, coriaces, luisantes, persistantes, les caulinaires palmatinervées, à 3-5 lobes triangulaires, celles des rameaux florifères entières, ovales-acuminées.
• Fleurs d'un jaune verdâtre, en ombelles terminales globuleuses à rayons nombreux, pubescents-blanchâtres.
• Calice à 5 petites dents.
• 5 pétales lancéolés, pubescents réfléchis.
• Style persistant, baie globuleuse, noire, cerclée vers le sommet par le limbe du calice.

  • n° 820 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Septembre-octobre. Chaméphyte, phanérophyte. Paléotempéré.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (Barles, 1845).
  • Entre 250 et 1500 m, du mésoméditerranéen au montagnard. Héliophile à sciaphile, mésothermophile, mésoxérophile à mésophile, indifférent au pH. Sous-bois et lisières, banquettes et terrasses. Non exclusivement lianescent, le lierre peut couvrir de grandes surfaces au sol.
  • Commun - 1667 observations - 165/198 communes - 207/341 mailles. Le lierre est présent dans tous les districts, mais plus rare dans les secteurs montagnards.

   Contrairement aux croyances populaires, le lierre ne “parasite” pas son support, mais établit plutôt une coopération à bénéfice réciproque.

Floraison :

JFMAMJJASOND

septembre-octobre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 207/341 mailles.
41 Cité avant et après 1991
162 Cité après 1991 seulement
4 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022