Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Phalangère
Anthericum L., 1753

Phalangère à fleurs de lis
Anthericum liliago L., 1753

Phalangère rameuse
Anthericum ramosum L., 1753

Tofieldie à calicule
Tofieldia calyculata (L.) Wahlenb., 1812

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Ferule commune

Ferula communis L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante très spectaculaire, très robuste, atteignant 2 m et plus (parfois 4-5 m), glabre. Tige de fort diamètre, creuse, finement striée. Rameaux supérieurs opposés ou subverticillés.
• Feuilles basales de grande taille, verte sur les deux faces, 3-6-divisées-pennées en derniers segments étroitement linéaires ou quasi capillaires (largeur 0,5-1 mm). Rachis foliaire portant 4(8) ramifications à chaque nœud. Pétiole cylindrique. Feuilles supérieures munies d'une gaine très élargie.
• Ombelles disposées en une grande colonne dressée valant 1/3 à 2/3 de la hauteur totale de la plante. Nombre moyen d'ombelles : 14-24. Ombelle principale de grande taille à (16)20-40(45) rayons, les latérales subverticillées et les supérieures d'entre elles longuement, pédonculées dépassant la centrale. Diamètre des ombelles : 6-15 cm. Involucre et involucelle absents (parfois bractéoles caduques). 11-21 pédicelles floraux par ombellule.
• Fleurs jaunes. Sépales absents. Pétales ovales-apiculés à apex incurvé. Anthères jaunes.
• Fruit brun rougeâtre, aplati, elliptique ou largement ovale, (6)10-17(22) mm, large de (4)7-12(14) mm, parcouru de côtes dorsales filiformes, les marginales aplaties et élargies en aile (1-2,5 mm) séparée ou non du fruit par une partie amincie (tractus). (0-1)3(4) vitta(e) valléculaire(s) (nombre total 4-13 en général), (0-2)4-6 commissurales. Styles réfléchis 2-3 fois plus longs que le stylopode courtement conique. Carpophore bifide.


   La férule est une espèce périméditerranéenne des garrigues et landes à chênes kermès. Bien connue sur le littoral, des Alpes-Martimes aux Pyrénées-Orientales, elle ne s'en éloigne guère, seulement observée de manière sporadique dans le Vaucluse et la Drôme. Dans notre département, sa présence ne peut être que fugace.

  • Exogène adventice. Mai-juin. Hémicryptophyte. Sténoméditerranéen.
  • Première observation connue : Luc Garraud (2006, Mirabeau).
  • Mésoméditerranéen. Héliophile, thermophile, mésoxérophile. Lieux anthropisés.
  • Très rare - 3 observations - 3/198 communes - 3/341 mailles. La férule a été observée au bord de la route Napoléon à Mirabeau et à la gare de Digne-les-Bains, voies de communication importantes depuis la côte, où il faut probablement chercher l'origine des graines. Pays de Digne.
  • Enjeu de préservation PACA : fort.
Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (2 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Très rare - 3/341 mailles.
  Cité avant et après 1991
3 Cité après 1991 seulement
  Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022