Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Phalangère
Anthericum L., 1753

Phalangère à fleurs de lis
Anthericum liliago L., 1753

Phalangère rameuse
Anthericum ramosum L., 1753

Tofieldie à calicule
Tofieldia calyculata (L.) Wahlenb., 1812

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Panicaut des champs

Eryngium campestre L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante vert blanchâtre, très épineuse atteignant 20-70 cm. Souche épaisse, très allongée, pourvue de restes foliaires fibreux au collet. Tige dressée, robuste, ronde, cannelée, parfois un peu en zig-zag, très ramifiée, bien feuillée.
• Sur tout l'appareil foliacé (feuilles, bractées), nervures et marges blanches cartilagineuses. Feuilles coriaces, à limbe à contour largement ovale ou triangulaire, 1-3-divisées-pennées en derniers segments larges, allongés, souvent lobés, plus ou moins décurrents, dentés et épineux. Pétiole des feuilles caulinaires auriculé-épineux.
• Inflorescence étalée, thyrsoïde. Pseudocapitules nombreux, ovoïdes-globuleux, longs de (5)10-20(25) mm, pédonculés. Involucre vert blanchâtre formés de 4-8 bractées linéaires-acuminées, entières ou faiblement dentées-spinuleuses, 1,5-3 fois plus longue que le pseudocapitule. Bractéoles entières, linéaires-subulées.
• Fleurs blanches. Sépales lancéolés, plus ou moins longuement mucronés. Pétales échancrés, à lobe infléchi étroit et très peu découpé à l'apex. Stylopode crénelé, papilleux.
• Fruit 5-7 mm, anguleux, sans côtes apparentes, densément couvert d'écailles blanches égales, lancéolées-acuminées. Face commissurale large, pourvue de 2 vittae apparentes en transparence. Sépales étroits, non contigus, écartés-dressés sur le fruit mûr. Styles très allongés.
L'espèce est facile à identifier par la morphologie de ses feuilles et de ses pseudocapitules, ses fleurs blanches.

  • n° 734 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juin-octobre. Hémicryptophyte. Paléotempéré.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (Le Lauzet-Ubaye, 1845).
  • Du mésoméditerranéen au sommet du montagnard [250-1800 m (2000 m)]. Héliophile, thermophile, xérophile à mésoxérophile, basophile, calcicole à silicicline. En situation primaire dans les pelouses sèches à brome érigé et les alluvions sableuses ou caillouteuses. Commensal de l’homme en position secondaire : cultures, friches, talus et décombres.
  • Très commun - 3445 observations - 191/198 communes - 262/341 mailles. Dans tous les secteurs en dessous de 1800/2000 m.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-octobre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Très commun - 262/341 mailles.
70 Cité avant et après 1991
188 Cité après 1991 seulement
4 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022