Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Carotte sauvage

Daucus carota L. subsp. carota

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
- subsp. maximus :
• Plante géante, très robuste, atteignant 0,8-1,5 m, parfois près de 2 m.
• Feuilles divisées en derniers segments ovales ou ovales-rhomboïdaux, incisés-dentés en lobes et dents larges, généralement obtus.
• Ombelles de grande taille, parfois énormes, de diamètre (10)12-25(40) cm.
• Fruit en principe petit (± 2 mm).
- subsp. carota :
• Plante élevée, plus grêle et plus élancée, de taille variable, généralement 0,3-0,8(1,5) m, rarement plus.
• Feuilles découpées de façon très variable, en derniers segments et lobes souvent plus étroits et plus acuminés, parfois linéaires.
• Ombelles de taille variable, de diamètre 3-8(16) cm.
• Fruit généralement plus grand, (2)2,3-3,3(4,2) mm.


   La sous-espèce est rarement précisée dans les relevés (une centaine de fois pour plus de 2200 observations de l'espèce). Selon l'écologie et la répartition présentées dans Omb.FrOmbellifères de France, 5 tomes, J.-P. Reduron. SBCO, 2006., seule la sous-espèce type doit se rencontrer dans le département.

  • Indigène. Juillet-octobre. Hémicryptophyte. Subcosmopolite.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (La Brillanne, 1845).
  • Très large amplitude du mésoméditerranéen au sommet du subalpin (250-2000 m). Héliophile, thermophile à mésothermophile, xérophile à mésophile. Biotopes essentiellement secondaires : vergers, champs cultivés, friches, décombres, talus entretenus, bord des routes, etc.
  • Très commun - 2894 observations - 196/198 communes - 275/341 mailles. La carotte est présente dans tous les districts jusqu’à 2000 m.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-octobre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Daucus carota L., 1753
  ↳ Daucus carota L. subsp. carota
  ↳ Daucus carota subsp. maximus (Desf.) Ball, 1878
Photos de la plante (2 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Très commun - 275/341 mailles.
40 Cité avant et après 1991
231 Cité après 1991 seulement
4 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022