Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Fustet

Cotinus coggygria Scop., 1771

Rhus cotinus L., 1753

Anacardiaceae
Description

   Flore de Coste
• Arbrisseau de 1 à 3 mètres, touffu, très glabre, à odeur de térébenthine.
• Feuilles simples, obovales ou orbiculaires, obtuses, entières, glauques et mates sur les deux faces.
• Fleurs jaunâtres, en panicules amples, très lâches. Pédicelles d’abord très courts, munis sous chaque fleur d'une seule bractéole, la plupart stériles, très longs, très velus et rendant la panicule plumeuse et rosâtre à la maturité.
• Drupe obovale, comprimée, glabre, luisante et brune à la maturité.

  • n° 410 du catalogue de L. Laurent (Rhus cotinus L.).
  • Indigène. Mai-juin. Phanérophyte. Européen (sud) et sibérien (sud).
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (Digne-les-Bains, Entrevaux, 1832).
  • Du mésoméditerranéen à la base du montagnard (jusqu'à 1500 m). Taxon héliophile, thermophile, xérophile à mésoxérophile, calcicline, saxicole. Chênaies pubescentes thermophiles, pinèdes sèches, pentes à buis et amélanchier.
  • Commun - 1251 observations - 138/198 communes - 180/341 mailles. Cette espèce est largement distribuée dans les Alpes-de-Haute-Provence sans pour autant se développer dans le montagnard. Elle semble liée au régime hydrique du sol, lui même conditionné par la présence de gros éléments. Ainsi, le fustet peut croître dans les éboulis fixés, terreux. Tous les districts, mais rare dans la partie alpine.

   Cet arbuste est remarquable par ses inflorescences en perruques ainsi que par la couleur rouge éclatant de son feuillage en automne.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (11 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 180/341 mailles.
53 Cité avant et après 1991
120 Cité après 1991 seulement
7 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Sébastien DELLA CASA
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 09/09/2022