Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Corydale intermédiaire

Corydalis intermedia (L.) Mérat, 1812

Papaveraceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace à souche renflée en bulbe plein et solide. Tige de 5 à 10 cm, simple, portant 1-2 feuilles, avec une écaille au dessous des feuilles.
• Feuilles une à deux fois pennatiséquées, à segments oblongs, en coin à la base, incisés. Bractées ovales, entières.
• Fleurs purpurines, en grappe terminale, courte, ne s’allongeant pas, mais se réfléchissant après la floraison. Éperon long, droit, atténué au sommet. Pédicelle 3-4 fois plus court que la capsule.

  • n° 90 du catalogue de L. Laurent (Corydalis fabacea Pers.).
  • Indigène. Mars-juin. Géophyte. Européen (centre).
  • Première citation connue : Ludovic Legré (Noyers-sur-Jabron, 1935).
  • Montagnard entre 1300 et 1800 m. Mésosciaphile, cryophile, mésophile, humicole. Sous-bois frais et profonds de feuillus, plus rarement de conifères. Lisières.
  • Rare - 35 observations retenues/36 - 8/198 communes - 10/341 mailles. La corydale intermédiaire est localisée dans quelques districts du département. La donnée de Manosque ne peut être qu’une erreur de saisie ou de localisation. Jabron, Ubaye, Adret de Lure, Moyen-Verdon, Bassin du Sasse, Luberon oriental.

   Nombre de plantes et d'insectes sont étroitement interdépendants. Tel insecte est le pollinisateur (parfois unique) d'une plante donnée, telle plante est l'hôte (là aussi parfois unique) d'un stade larvaire d'un insecte.
   C'est notamment le cas pour certains lépidoptères (papillons). Décimés par les pollutions agricoles, ceux-ci font l'objet de plans d'actions national et régionaux visant à sauvegarder les populations les plus menacées ou vulnérables. Dans ce cadre, la connaissance d'une interdépendance revêt une importance particulière pour mettre en place des mesures de préservation.
   Corydalis intermedia et C. solida sont les seuls hôtes de la chenille de Parnassius mnemosyne, le Semi-apollon, espèce légalement protégée et listée dans les plans d'actions national et régional PACA.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mars-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante ( 6  photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie Corydalis intermedia (Maillage INPN 5x5km)
Rare - 10/341 mailles.
 Cité après 1999  (7)
 Cité avant 2000 seulement  (3)
 À confirmer/infirmer 
 Erroné  (1)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 28/05/2024