Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 2 résultats...

Astérocarpe
Sesamoides Ortega, 1773

Astérocarpe nain
Sesamoides minor (Lange) Kuntze, 1891

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Cerfeuil d’or

Chaerophyllum aureum L., 1762

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante atteignant 0,5-1(1,5) m, souvent velue. Souche épaisse, ramifiée, ligneuse. Tige pleine, fréquemment anguleuse (souvent un angle parcourant la tige), parfois ronde, plus ou moins renflée sous les nœuds, le plus souvent maculée de pourpre.
• Feuilles vert clair, de pourtour triangulaire, 3-4-divisées-pennées, en derniers segments et lobes lancéolés, plus ou moins étroits, le terminal allongé et denté (dents se réduisant graduellement vers la pointe).
• Ombelles blanches formées de (8)12-20(25) rayons inégaux, redressés à maturité. Involucre absent ou réduit. Involucelle de 6-7 bractéoles égales, lancéolées, membraneuses et ciliées au bord.
• Sépales réduits. Pétales cordiformes-échancrés, glabres, les périphériques légèrement plus grands et souvent à lobes inégaux. Anthères blanches ou jaune clair, puis brunes. Stylopode vert foncé.
• Fruit (7)8-12 mm, jaune doré puis brun clair, contracté au sommet, parcouru de côtes larges et arrondies. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Pédicelles fructifères glabres au sommet. Styles réfléchis à maturité, 1,5-2 fois plus longs que le stylopode à bord caréné.

  • n° 812 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Méditerranéo-montagnard.
  • Première observation connue : Émile Burnat (Soleilhas, 1882).
  • De la base du montagnard au sommet du subalpin [(500) 900-2300 (2500) m]. Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile, mésophile à mésohygrophile, neutrophile, humicole. Clairières, lisières et bois clairs des montagnes.
  • Assez commun - 274 observations - 51/198 communes - 83/341 mailles. Dans tous les massifs du département : Lure, Monges, Moyen- et Haut-Verdon, Haute-Bléone, Ubaye. Tous les secteurs à l’exception du sud-ouest : Ubaye, Bassin de Seyne, Haut-Verdon, Pays d’Entrevaux, Jabron, Moyen-Verdon, Pays d’Annot, Pays de Digne, Buëch-Val de Durance.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 83/341 mailles.
12 Cité avant et après 1991
68 Cité après 1991 seulement
3 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022