Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Phalangère
Anthericum L., 1753

Phalangère à fleurs de lis
Anthericum liliago L., 1753

Phalangère rameuse
Anthericum ramosum L., 1753

Tofieldie à calicule
Tofieldia calyculata (L.) Wahlenb., 1812

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Peucédan commun

Cervaria rivini Gaertn., 1788

Peucedanum cervaria (L.) Lapeyr., 1813

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante glabre, dressée, atteignant (0,3)0,5-1,2(1,7) m. Souche bien enracinée, couronnée de restes foliaires fibreux, lactescente à l’intérieur. Tige robuste, ronde, pleine, sillonnée, peu feuillée.
• Feuilles surtout basales, fermes, munies d’un pétiole rond, un peu comprimé. Limbe glauque surtout au revers, de pourtour triangulaire, 2-4-divisé-penné, à rachis secondaires insérés à angle aigu. Derniers segments foliaires ovales ou lancéolés, souvent cordiformes et inégaux à la base, lobés ou dentés, parcourus de nervures bien visibles. Dents de la marge foliaire cuspidées, voire spinescentes.
• Fleurs blanches, parfois rosées, réunies en ombelles de diamètre (6)10-20(23) cm, formées de 15-35 rayons. Involucre et involucelle à bracté(ol)es nombreuses, linéaires, réfléchies, à marge membraneuse. Sépales développés, triangulaires-pointus ou ovales-acuminés. Pétales blancs, souvent rosés au revers, subégaux, de forme assez variable (suborbiculaires, ovales ou obovales), faiblement échancrés. Anthères blanches, pollen blanc. Stylopode blanc-verdâtre, bombé hémisphérique ou conique aplati.
• Fruit plat, ovale ou elliptique (2,5)3,5-6(9) mm, parcouru de côtes dorsales très faiblement proéminentes, bordé d’une aile étroite (0,4-1 mm), assez épaisse. 1 vitta dorsale par vallécule, 2 commissurales. Styles valant 1,2-3 fois la hauteur du stylopode.
   L’espèce se reconnaît aisément à sa morphologie foliaire particulière..

  • n° 756 du catalogue de L. Laurent (Peucedanum cervaria Lapeyr.).
  • Indigène. Juillet-octobre. Hémicryptophyte. Européen (centre).
  • Première observation connue : Émile Burnat (Le Fugeret, 1882).
  • Du mésoméditerranéen au montagnard de 250 à 1600 (2000) m. Héliophile à mésosciaphile, thermophile, mésoxérophile à mésophile, marnicole, argilicole. En situation primaire, il se trouve dans les pelouses, lisières et clairières des chênaies à sol compact et mal aéré en situation primaire. Par ailleurs, il fréquente les bas-côtés et talus routiers.
  • Commun - 408 observations - 95/198 communes - 116/341 mailles. Il est cité de tous les secteurs sauf le Bassin de Seyne.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-octobre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 116/341 mailles.
28 Cité avant et après 1991
76 Cité après 1991 seulement
12 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022