Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 8 résultats...

Orobanche
Phelipanche Pomel, 1874

Orobanche couleur de Lavande
Phelipanche lavandulacea (F.W.Schultz) Pomel, 1874

Orobanche de Mutel
Phelipanche mutelii (Reut.) Pomel, 1874

Orobanche naine
Phelipanche nana (Reut.) Soják, 1972

Orobanche pourpre
Phelipanche purpurea (Jacq.) Soják, 1972

Orobanche pourpre
Phelipanche purpurea (Jacq.) Soják subsp. purpurea

Orobanche ramifiée
Phelipanche ramosa (L.) Pomel, 1874

Orobanche du romarin
Phelipanche rosmarina (Beck) Banfi, Galasso & Soldano, 2005

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Céraiste commun

Cerastium fontanum Baumg., 1816

Caryophyllaceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante bisannuelle ou pérennante, d’un vert sombre, pubescente, munie de rejets stériles. Tiges de 10-50 cm, couchées à la base puis redressées.
• Feuilles ovales ou elliptiques.
• Fleurs assez petites, en panicule dichotome un peu lâche. Pédicelles fructifères étalés-arqués, 2-3 fois plus longs que les bractées et les sépales. Bractées scarieuses, sépales obtus ou subaigus, scarieux, et glabres au sommet. Pétales bilobés, dépassant nettement les sépales. Étamines à filets glabres.
• Capsules courbées, 1-2 fois plus longues que les calices.


   Plusieurs sous-espèces sont décrites mais seule la sous-espèce vulgare (Hartm.) Greut. & Burdet est présente dans le département. La sous-espèce type est un taxon d'Europe centrale.

  • Indigène. Avril-juin(septembre). Hémicryptophyte, chaméphyte, quelquefois thérophyte. Subcosmopolite.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (1830-40, Sisteron).
  • De 250 à 2500 m, aux étages méso-, supraméditerranéen ainsi que montagnard et subalpin. Mésosciaphile à héliophile, mésocryophile à cryophile, mésohygrophile à mésophile, indifférent au pH. Lieux herbeux humides, prairies fraîches, ripisylves et coupes, ruisseaux d’altitude.
  • Commun - 473 observations - 109/198 communes - 170/341 mailles. Le céraiste commun est présent dans tous les districts sauf le Bas-Verdon… où il reste à découvrir.
Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-juin(septembre)
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (6 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 170/341 mailles.
12 Cité avant et après 1991
152 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022