Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Chardon penché

Carduus nutans L., 1753

Asteraceae
(†Composées)
Description

   Flore de Coste
• Plante bisannuelle à tige de 5-10 dm., largement ailée-épineuse et brièvement nue sous les capitules, ordinairement très rameuse.
• Feuilles aranéeuses en dessous, décurrentes, pennatifides, à segments lobés, anguleux, fortement épineux.
• Capitules subglobuleux, pédonculés, ordinairement penchés, très gros, atteignant 3-5 cm de diamètre. Involucre aranéeux, à bractées assez largement lancéolées-triangulaires, pliées au-dessous du milieu et réfractées ou étalées en étoile, terminées par une forte épine. Fleurs purpurines.


   Quatre sous-espèces sont retenues par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels, mais seule la sous-espèce platylepis est présente dans les Alpes-de-Haute-Provence.

  • n° 918 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène avec extension anthropique. Juin-juillet. Hémicryptophyte (bisannuel). Paléotempéré.
  • Première observation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat (Val-d'Oronaye).
  • De 1000 à 2000 m : surtout aux étages supraméditerranéen et montagnard. Héliophile, mésothermophile, mésoxérophile, neutrophile, terricole, nitratophile. Ourlets et bordures forestières, friches, bordures de champs, reposoirs, gravières des ripisylves.
  • Assez commun - 290 observations retenues/312 - 69/198 communes - 107/341 mailles. Il évite le secteur le plus méditerranéen. Tous les districts sauf Luberon oriental, Pays de Manosque, Bas-Verdon et Plateau de Valensole.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 107/341 mailles.
7 Cité avant et après 1991
95 Cité après 1991 seulement
5 Cité avant 1992 seulement
1 À confirmer/infirmer
11 Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022