Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Œil de bœuf, Buphtalme

Buphthalmum salicifolium L., 1753

Asteraceae
(† Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace à tige de 30-70 cm, simple ou rameuse, pubescente.
• Feuilles pubescentes, faiblement dentées, oblongues-lancéolées, les caulinaires sessiles, aiguës, les inférieures rétrécies en pétiole, obtuses au sommet.
• Capitules grands, 5 cm de diamètre environ, solitaires, terminaux. Involucre à bractées lancéolées, acuminées, carénées, mucronées, les extérieures atténuées au sommet, les intérieures tronquées sous le mucron. Réceptacle à écailles linéaires.
• Fleurs jaunes.
• Akènes des ligules obovales, longs de 3,5 mm environ, lisses à 3 côtes très saillantes, presque ailées, ceux du centre oblongs comprimés un peu anguleux, surmontés d'une couronne laciniée.


   TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels admet deux sous-espèces. Seule la sous-espèce type est présente dans notre département. La sous-espèce flexile (Bertol.) Garbari, à la valeur par ailleurs contestée, cf. Fl.GallFlora Gallica, Jean-Marc Tison et Bruno de Foucault. Biotope Éditions, 2014., est endémique des Alpes apuanes.

  • n° 1200 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud européen.
  • Première citation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat (La Palud-sur-Verdon).
  • De 300 à 1800(2100) m : étages mésoméditerranéen à montagnard. Héliophile, thermophile, mésoxérophile à mésophile, calcicline, saxicline. Ourlets forestiers, fruticées à berbéris, prairies à brome érigé ou à seslérie, éboulis à Achnatherum, suintements, bord des ruisseaux et des canaux.
  • Commun - 568 observations - 84/198 communes - 147/341 mailles. Intra- et méso-alpin, le buphtalme est commun dans tous les massifs de l'est du département. Il déborde largement, mais devient moins fréquent dans les massifs péri-alpins [Luberon (G. Guende, 2004) et jusqu'aux basses gorges du Verdon (C. Boucher, Gréoux, 2005)]. Tous les dictricts.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
•  Buphthalmum salicifolium L., 1753
  ↳ Buphthalmum salicifolium L. subsp. salicifolium
Photos de la plante ( 7  photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie Buphthalmum salicifolium
Commun - 84/198 communes
 Cité après 1999
 Cité avant 2000 seulement
 À confirmer/infirmer
 Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 11/03/2024