Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Berle dressée

Berula erecta (Huds.) Coville, 1893

Sium angustifolium L., 1763

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante glabre, stolonifère, souvent couchée à la base et radicante aux nœuds, puis redressée, atteignant 0,4-0,8 m. Rhizome produisant une odeur de céleri. Tige creuse, finement sillonnée.
• Feuilles submergées à segments filiformes (rarement présentes). Feuilles normales à odeur de carotte au froissement, toutes (submergées ou émergées) 1-divisées-pennées en segments larges, ovales-lancéolés, incisés et dentés de façon inégale (dents profondes en général) sur les feuilles moyennes et supérieures. Pétiole des feuilles basales pourvu d'une cloison transversale ("nœud pétiolaire”) correspondant à l'insertion de 2 petits segments foliaires rapidement caducs.
• Ombelles de diamètre 4-5 cm (les premières formées), plus latérales que terminales, courtement pédonculées (cependant pédoncule souvent au moins égal aux rayons), formées de 7-12(20) rayons inégaux. Involucre et involucelle à 4-7 bractées dentées ou plus ou moins profondément incisées, parfois entières.
• Fleurs blanches. Sépales triangulaires souvent inégaux. Pétales ovales, échancrés. Anthères blanc rosé puis brunissant, pollen blanc. Stylopode blanc verdâtre.
• Fruit ovoïde subglobuleux, 1,5-2(2,5) mm parcouru de côtes peu proéminentes. Styles relativement allongés, arqués-divergents, 1,5-3 fois plus longs que le slylopode à maturité.
   L'espèce est assez facile à identifier (à partir du stade floral) mais a souvent été confondue avec Helosciadium nodiflorum : les 2 plantes poussent souvent en mélange ! Le caractère distinctif le plus manifeste est la présence d'un involucre développé pour B. erecta, tandis qu'il est absent ou réduit chez H. nodiflorum.
Au stade végétatif, B. erecta possède un nœud pétiolaire sur les feuilles basales alors que le pétiole d'H. nodiflorum n'est pas cloisonné. Les dents des feuilles de B. erecta sont aiguës et inégales tandis qu'elles sont obtuses et subégales chez H. nodiflorum. Au stade floral, la présence de l'involucre, la morphologie des pétales constituent de bons critères
.

  • n° 791 du catalogue de L. Laurent (Sium angustifolium L.).
  • Indigène. Juin-septembre. Hélophyte, géophyte rhizomateux. Circumboréal.
  • Première observation connue : Louis Laurent (Digne-les-Bains, 1939).
  • Mésoméditerranéen entre 250 et 650 m. Héliophile, thermophile à mésothermophile, hygrophile. Eaux courantes des fossés, canaux et rivières…
  • Peu commun - 43 observations - 26/198 communes - 26/341 mailles. La petite berle est connue dans les secteurs méditerranéens de la Durance, du Calavon, du Verdon et leurs affluents. Plateau de Valensole, Buëch-Val de Durance, Pays de Manosque, Adret de Lure, Luberon oriental, Pays de Digne, Bas-Verdon, Haut-Verdon.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (9 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 26/341 mailles.
1 Cité avant et après 1991
23 Cité après 1991 seulement
1 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022