Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Phalangère
Anthericum L., 1753

Phalangère à fleurs de lis
Anthericum liliago L., 1753

Phalangère rameuse
Anthericum ramosum L., 1753

Tofieldie à calicule
Tofieldia calyculata (L.) Wahlenb., 1812

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Athamante de Crète

Athamanta cretensis L., 1753

A. lobelii Caruel, 1889

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante atteignant 10-40(60) cm, souvent velue-grisâtre, parfois glabre. Souche épaisse, portant les débris des anciennes feuilles. Tige ronde, superficiellement sillonnée.
• Feuilles 3-5-divisées-pennées, en derniers segments et lobes linéaires, courts (3-7 mm) et rapprochés, ou parfois allongés et plus étroits, subcapillaires et alors plus écartés.
• Fleurs blanches, rarement rosées, réunies en ombelles formées de (4)5-15 rayons, souvent subégaux (parfois inégaux), velus (poils étalés, flexueux, les plus longs atteignant ou dépassant le diamètre du rayon). Involucre présent mais réduit et caduc. Involucelle de 4-8 bractéoles lancéolées, largement marginées de blanc. Sépales souvent inégaux, développés en dents courtes et alors masqués par la villosité, l'extérieur (position distale) parfois lancéolé-allongé et visible. Pétales obovales, velus, courtement mais nettement émarginés, non rayonnants. Anthères blanches puis brunissant, pollen blanc. Stylopode formé de 2 croissants entourant les styles (pas de fusion complète entre styles et stylopode), vert amande ou vert-jaune clair au stade floral, blanc laiteux sur le fruit.
• Fruit nettement allongé, ovoïde-étroit, 4-8 mm. très densément couvert de poils blanchâtres ou roussâtres. étalés, masquant complètement les côtes obtuses, non saillantes. 1-2 (3) vitta(e) dans chaque espace intercostal. Commissure plane à 2-4 vittae. Styles divergents en V, allongés, 3-4 fois plus longs que le stylopode.
Les fruits allongés et très velus (ou l'ovaire allongé et très velu au stade floral), le feuillage très divisé, les poils longs et flexueux des rayons, le port de la plante et l'écologie rupestre sont des éléments déterminants pour l'identification.

  • n° 769 du catalogue de L. Laurent (Athamanta lobelii Caruel).
  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud européen.
  • Première observation connue : Michel Darluc (Noyers-sur-Jabron, 1782).
  • Du supraméditerranéen à l’alpin (1000-2700 m). Héliophile, thermophile, mésoxérophile à xérophile, calcicole, saxicole à terricole. Parois et éboulis calcaires grossiers à terreux, pelouses rocailleuses, pinèdes sèches.
  • Assez commun - 563 observations - 44/198 communes - 94/341 mailles. L'athamante est présente dans toute la partie alpine (Ubaye, Haut-Verdon, Haute-Bléone, Bassin de Seyne), plus rare sur la montagne de Lure et les reliefs du Moyen-Verdon.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (5 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 94/341 mailles.
30 Cité avant et après 1991
59 Cité après 1991 seulement
5 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022