Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Chou
Coincya Rouy, 1891

Fausse giroflée des montagnes
Coincya monensis (L.) Greuter & Burdet, 1983

Fausse giroflée des montagnes
Coincya monensis subsp. cheiranthos (Vill.) Aedo, Leadlay & Muñoz Garm., 1993

Chou de Richer
Coincya richeri (Vill.) Greuter & Burdet, 1983

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Doradille du nord

Asplenium septentrionale (L.) Hoffm., 1796

Aspleniaceae
Description

   Flore de Coste et R. Prelli
• Fougère vivace de 5-20 cm, glabre, à souche courte, en touffe souvent fournie.
• Feuilles d'un vert sombre, à pétiole bien plus long que le limbe, brun tout à la base, puis vert jusqu'au sommet du rachis. Limbe court, réduit à 2-5 segments linéaires étroits (1-2 mm), allongés (jusqu'à 3 cm), très aigus et incisés au sommet.
• Sores linéaires allongés, bientôt confluents et couvrant entièrement la face inférieure des segments. Indusies se redressant à maturité et se disposant au bord des segments.


   Deux sous-espèces sont reconnues. Seul le type est présent en Europe. La sous-espèce caucasicum se rencontre au Proche-Orient de la Turquie au Pakistan.

  • n° 2306 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juin-septembre (fructification). Hémicryptophyte. Circumboréal.
  • Première observation connue : Cité dans le Catalogue d’Honnorat en 1832 (Val-d'Oronaye, Colmars-les-Alpes, Seyne-les-Alpes).
  • Supraméditerranéen à alpin de 600 à 2600 m. Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile à cryophile, mésophile, silicicole, rupicole. Anfractuosités des rochers, éboulis à gros blocs, vieux murs de pierres sèches.
  • Peu commun - 126 observations retenues/127 - 19/198 communes - 36/341 mailles. Ses observations dessinent la répartition des roches siliceuses du département : grès du Pays de Banon, grès d’Annot du sud-est au Bassin de Seyne, schistes de la Haute-Ubaye. Ubaye, Haut-Verdon, Pays d’Annot, Pays de Banon, Moyen-Verdon, Pays de Digne, Pays d’Entrevaux, Bassin de Seyne.

   C’est une silicicole stricte. La donnée ancienne de Castellane est une erreur de localisation. Charles Flahault, son auteur, avait la fâcheuse habitude de localiser ses relevés dans la commune où il résidait (mais précise "Haute vallée du Verdon" dans ses notes). La station “abyssale” à Simiane-la-Rotonde (L. Garraud & L. Quelin, 2007) constitue l'extrémité orientale d'un petit foyer siliceux centré sur le "massif des ocres" du Vaucluse. La donnée de Châteaufort est confirmée.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-septembre (fructification)
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Asplenium septentrionale (L.) Hoffm., 1796
  ↳ Asplenium septentrionale (L.) Hoffm. subsp. septentrionale
Photos de la plante (2 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 36/341 mailles.
9 Cité avant et après 1991
18 Cité après 1991 seulement
9 Cité avant 1992 seulement
1 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022