Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Doradille de la dolomie

Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Aspleniaceae
Description

   Rémi Prelli
Les deux sous-espèces, type et [i]dolomiticum, sont très proches morphologiquement et ne peuvent être identifiées avec certitude que par comptage chromosomique (le type est tétraploïde, dolomiticum diploïde) ou par mesure des spores (42-50 µm pour le type, 30-40 µm pour dolomiticum, périspore exclue).[/i].


   Identifiée pour la première fois en France par Michel Boudrie à La Palud-sur-Verdon en 1983, cette sous-espèce diploïde est, dans les Alpes-de-Haute-Provence, en limite occidentale de son aire centrée sur les Dolomites italiennes.
   Si sa présence dans le département est avérée, la difficulté à distinguer morphologiquement les sous-espèces, source potentielle d'erreurs d'identification, et le faible nombre de relevés précisant la sous-espèce, imposent de signaler la faible fiabilité de la carte de répartition actuelle.

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Asplenium ruta-muraria L., 1753
  ↳ Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria
  ↳ Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022