Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Asaret

Asarum europaeum L., 1753

Aristolochiaceae
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace haute de 5-10 cm, velue, à odeur poivrée désagréable, formant des touffes lâches.
• Souche et tiges longuement rampantes et radicantes, émettant des rameaux très courts, dressés, écailleux, portant 1-2 paires de feuilles.
• Feuilles orbiculaires en rein longuement pétiolées.
• Fleur solitaire courtement pédonculée, longue de 1-1,5 cm, velue-glanduleuse, pourpre noirâtre à l’intérieur, brun verdâtre à l'extérieur. Périanthe en cloche, à 3 lobes égaux ovales-cuspidés à pointe recourbée vers l'intérieur. 12 étamines en 2 rangs de 6, les intérieures plus longues, à filets libres et courts. Stigmate trapu à 6 rayons.
• Capsule subglobuleuse, couronnée par le périanthe persistant, s'ouvrant irrégulièrement, à graines ovoïdes creuses en dedans.


   Le Muséum (TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels) retient deux sous-espèces. La sous-espèce type qui serait présente dans toute l'aire de l'espèce, et la sous-espèce caucasicum (Duch.) Soo qui serait présente dans les Alpes du sud-ouest.
   Mais, à ce jour, nous n'avons pas d'information concernant l'infraspécificité de l'asaret dans les Alpes-de-Haute-Provence.

  • Indigène. Juin. Hémicryptophyte rampant, géophyte rhizomateux. Européen et sibérien.
  • Première observation connue : J. Gobert, G. Pautou (Valernes, 1972).
  • Supraméditerranéen entre 1000 et 1200 m. Mésosciaphile à sciaphile, mésocryophile, mésophile, humicole, calcicline. Hêtraies sèches calcicoles d'affinité "collinéenne".
  • Très rare - 6 observations - 2/198 communes - 2/341 mailles. L'asaret n'est connu que dans trois localités à Barles, Gigors et Valernes (cette dernière n’ayant pas été revisitée - ou retrouvée ? - depuis 40 ans). Buëch-Val de Durance, Pays de Digne.

   Sa rareté dans notre département mérite une attention particulière. Il ne semble cependant pas menacé.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Très rare - 2/341 mailles.
  Cité avant et après 1991
1 Cité après 1991 seulement
1 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 08/07/2022