Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 16 !!!

Lin
Linum L., 1753

Lin des Alpes
Linum alpinum Jacq., 1762

Lin d'Autriche
Linum austriacum L., 1753

Lin jaune
Linum campanulatum L., 1753

Lin purgatif
Linum catharticum L., 1753

Lin maritime
Linum maritimum L., 1753

Lin de Narbonne
Linum narbonense L., 1753

Lin droit
Linum strictum L., 1753

Lin
Linum strictum subsp. corymbulosum (Rchb.) Rouy, 1897

Lin droit
Linum strictum L. subsp. strictum

Lin ligneux
Linum suffruticosum L., 1753

Lin ligneux
Linum suffruticosum subsp. appressum (Caball.) Rivas Mart., 1978

Lin à petites feuilles
Linum tenuifolium L., 1753

Lin à trois styles
Linum trigynum L., 1753

Lin cultivé
Linum usitatissimum L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Arum tacheté

Arum maculatum L., 1753

Araceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace de 20-50 cm, glabre, à tubercule ovale-oblong.
• Feuilles naissant au printemps, à pétioles 2 fois plus longs que le limbe, hastées-sagittées, maculées de brun ou entièrement vertes.
• Spathe grande, vert jaunâtre ou violacée portée par un pédoncule nettement plus court que les pétioles des feuilles. Spadice 2 à 3 fois plus court que la spathe, à massue nettement renflée, rouge violacé environ 1 fois plus courte que son pédicelle.
• Anneau mâle 2-3 fois plus court que le femelle, muni en dessous et en dessus de nombreux filaments en alène.
• Baies rouges, luisantes, en épi serré, oblong.
   Il se confond plus facilement avec A. cylindraceum que ne le laisse supposer la clé. On s'attachera à bien apprécier la longueur du pédoncule de la spathe par rapport aux pétioles des feuilles et estimer le renflement du spadice..

  • n° 1948 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Avril-mai. Géophyte. Européen.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (Catalogue, 1832, Digne-les-Bains, Le Brusquet…).
  • Étages collinéen (type supraméditerranéen et type dauphinois) et montagnard, de 400 à 1600 m. Mésosciaphile à sciaphile, mésothermophile à mésocryophile, mésophile, humicole, neutrophile à acidicline, nitrocline. Bois de feuillus frais, vallons frais.
  • Assez rare - 22 observations - 14/198 communes - 16/341 mailles. Ce gouet est disséminé à l’ouest et au sud du département. Buëch-Val de Durance, Pays de Manosque, Bassin du Sasse, Pays de Digne, Adret de Lure, Pays de Banon, Luberon oriental. Moyen-Verdon ?
Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-mai
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Georges GUENDE
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022