Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Arum d’Italie

Arum italicum Mill., 1768

Araceae
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de 20-60 cm, glabre, à tubercule gros et oblong.
• Feuilles naissant avant l'hiver, à pétioles 2 fois plus longs que le limbe, triangulaires-hastées à oreillettes divergentes, veinées de blanc jaunâtre.
• Spathe grande, blanchâtre. Spadice 3 fois plus court que la spathe, à massue jaune pâle aussi longue ou plus longue que son pédicelle.
• Anneau mâle 3-4 fois plus court que la femelle, muni en dessous et en dessus de nombreux. Filaments sétacés verruqueux à la base.

  • Indigène. Mars-mai. Géophyte. Sténoméditerranéen.
  • Première observation connue : 1986, Arrêté biologique de la Barre des Dourbes (Digne-les-Bains). Donnée non pointée et probablement erronée. La première donnée crédible est de P. Lieutaghi à Mane en 1988.
  • Étages mésoméditerranéen et collinéen ( type supraméditerranéen), rare dans le montagnard, de 300 à 800 m. Héliophile à sciaphile, mésothermophile, mésophile, humicole, nitrocline, neutrophile à acidicline. Taxon anthropophile : haies, vallons frais, forêts riveraines, chênaies fraîches.
  • Rare - 16 observations - 7/198 communes - 8/341 mailles. Il est connu dans le sud-ouest du département. Pays de Manosque, Luberon oriental, Bas-Verdon, Pays de Banon.

   C'est une espèce sans doute plus abondante en plaine que ne le laisse supposer la carte de répartition.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mars-mai
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (11 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Georges GUENDE
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022