Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Armérie des sables, Arméria faux plantain

Armeria arenaria (Pers.) Schult., 1820

Plumbaginaceae
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de 20-60 cm, glabre, gazonnante.
• Feuilles un peu fermes, linéaires-lancéolées ou lancéolées, acuminées, planes, à 3-7 nervures.
• Hampe forte. Gaine allongée (2-4 cm), 2-4 fois plus longue que le capitule subglobuleux large d’environ 2 cm. Fleurs roses. Involucre fauve à folioles plurisériées, les extérieures triangulaires-lancéolées, acuminées en pointe égalant presque ou dépassant les fleurs. Bractéoles égalant le fruit. Calice à tube égalant le pédicelle, à côtes aussi larges que les sillons, à lobes ovales-lancéolés, atténués en arête aussi longue qu’eux.


   Sur les sept sous-espèces actuellement reconnues, trois (praecox (Jord.) Kerguélen, bupleuroides (Godr. & Gren.) Greuter & Burdet et arenaria) sont citées dans le département :
- Le type, taxon silicicole des régions froides de l'ouest du Rhône est absent de notre département, mentionné par erreur.
- La sous-espèce bupleuroides, (Godr. & Gren.) Greuter & Burdet, calcicole de plaine et de moyenne montagne est commune (et la seule) dans une grande moitié sud du département.
- La sous-espèce praecox (Jord.) Kerguélen est un taxon continental, bien connu dans les Hautes-Alpes. La limite de sa répartition au sud de l'Ubaye est à affiner. À ce jour nous le considérons absent des Alpes-de-Haute-Provence.
   Par ailleurs, on trouve dans les Monges une "forme" distincte de praecox et bupleuroides qui mériterait des études complémentaires.

  • n° 1614 du catalogue de L. Laurent (Armeria plantaginea (All.) Willd.).
  • Indigène. Mai-juillet(septembre). Hémicryptophyte. Méditerranéen et atlantique.
  • Première citation connue : Simon-Jude Honnorat (Simiane-la-Rotonde, 1845).
  • Du mésoméditerranéen à la base du subalpin (400-1950 m). Héliophile, thermophile, xérophile à mésoxérophile, basophile à acidophile, psammophile, saxicline. Rocailles et pelouses sableuses.
  • Assez commun - 591 observations retenues/607 - 66/198 communes - 89/341 mailles. Cette espèce est commune dans les massifs bas du département : Luberon, Lure, Monges, Moyen-Verdon et contreforts du Var. Les données de l'Ubaye sont douteuses dans la mesure où la sous-espèce praecox n'a jamais été confirmée dans les Alpes-de-Haute-Provence.

   d’après Flora Gallica
1. Plante de climat continental (vallées intra-alpines). Fleurs blanches à rose clair. Feuilles vert franc à vert cendré, ± mates : subsp. praecox (absent).
1'. Plante de climat méditerranéen. Fleurs blanches à rose clair (sur calcaire) ou jusqu’au rose vif (sur silice). Feuilles vert franc à glauques, souvent mates. Pédoncules grêles de 1-5 dm : subsp. bupleuroides.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juillet(septembre)
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante ( 8  photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie Armeria arenaria
Assez commun - 66/198 communes
 Cité après 1999
 Cité avant 2000 seulement
 À confirmer/infirmer
 Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 11/03/2024