Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Aristoloche clématite

Aristolochia clematitis L., 1753

Aristolochiaceae
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de 20-80 cm, glabre, à odeur fétide et souche profonde, longuement rampante, cassante, à racines grêles.
• Tiges dressées, simples.
• Feuilles grandes (6-10 cm de large), largement ovales obtuses, profondément en cœur et à sinus largement ouvert à la base, finement denticulées et rudes aux bords, à nervures saillantes et lisses. Pétiole aussi long que la moitié du limbe.
• Fleurs jaunâtres, fasciculées, courtement pédicellées, assez petites. Périanthe glabre, à languette aussi longue que le tube.
• Capsule grosse, en poire, pendante.
   Dans les 4 aristoloches du département, elle se distingue par ses fleurs fasciculées à l'aisselle des feuilles, entièrement jaune vif (les fleurs sont solitaires et jamais entièrement jaune vif dans les autres espèces).

  • n° 1689 du catalogue de L. Laurent.
  • Exogène archéophyte. Mai-juin. Géophyte radicant. Européen (sud) et sibérien (sud).
  • Première observation connue : Élisée Reverchon (Annot, 1874).
  • Mésoméditerranéen, en dessous de 700 m. Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile, mésophile à mésohygrophile. Friches vivaces pionnières, bord des cultures intensives, ripisylves, sous-bois frais.
  • Peu commun - 87 observations - 26/198 communes - 37/341 mailles. Cette aristoloche est assez commune dans un grand quart sud-ouest du département (Luberon oriental, Pays de Manosque, Plateau de Valensole, Pays de Digne, Pays de Banon, Buëch-Val de Durance, Jabron). Non revue dans sa station “historique” d’Annot, elle est absente des montagnes.

   Elle est facile à reconnaître par ses verticilles de fleurs jaunes. Elle semble en expansion, en particulier dans les milieux rivulaires mésophiles.
   En plaine, c'est, avec A. rotunda L. (préférentiellement), une des deux plantes hôtes de la Diane (Zerinthia polyxena Denis & Schiffermueller), papillon diurne protégé.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (5 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 37/341 mailles.
5 Cité avant et après 1991
26 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022