Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 11 résultats...

Plombaginacées
Plumbaginaceae Juss., 1789

Armérie
Armeria Willd., 1809

Armérie faux-plantain
Armeria alliacea (Cav.) Hoffmanns. & Link, 1820

Armérie des Alpes
Armeria alpina Willd., 1809

Armérie des sables
Armeria arenaria (Pers.) Schult., 1820

Armérie des sables
Armeria arenaria (Pers.) Schult. subsp. arenaria

Arméria faux buplèvre
Armeria arenaria subsp. bupleuroides (Godr. & Gren.) Greuter & Burdet, 1989

Arméria précoce
Armeria arenaria subsp. praecox (Jord.) Kerguélen, 1987

Armérie à têtes blanches
Armeria leucocephala Salzm. ex W.D.J.Koch, 1823

Dentelaire
Plumbago L., 1753

Dentelaire
Plumbago europaea L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Civette

Allium schoenoprasum L., 1753

A. sibiricum L., 1767

A. foliosum Clarion, 1802

Amaryllidaceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante herbacée vivace de 20-50 cm, glabre, à bulbes oblongs, croissant en touffes.
• Tige cylindrique, creuse, feuillée dans le tiers inférieur.
• Feuilles persistantes, cylindriques-acuminées, creuses, glaucescentes.
• Spathe à 2-3 valves brièvement acuminées. Pédicelles plus courts que les fleurs. Fleurs roses, en ombelle globuleuse non bulbillifère. Périanthes à divisions étalées, lancéolées-acuminées, à carène pourpre. Étamines égalant la moitié du périanthe, à filets tous simples, lancéolés en alêne.


   Section Schoenoprasum dont il est le seul représentant en France.

  • n° 1856 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. (mai)juin-août. Géophyte à bulbe. Circumboréal.
  • Première citation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat (Allos).
  • De (500) 1000 à 2500 (2700) m, du montagnard à l’alpin. Nette préférence pour les altitudes supérieures à 1500 m. Taxon héliophile, mésocryophile à cryophile, mésohygrophile à hygrophile, indifférent au substrat, turficole, neutrophile. Cette espèce apprécie les milieux découverts et humides d’altitude. De ce fait, elle colonise les bas-marais, les bords de tourbières, ruisseaux, pelouses humides.
  • Assez commun - 572 observations retenues/577 - 25/198 communes - 66/341 mailles. La ciboulette est abondante dans les hautes régions montagneuses du nord-est, douteuse dans le Moyen-Verdon et absente à l'ouest de la Durance. Ubaye, Haut-Verdon, Moyen-Verdon, Buëch-Val de Durance, Bassin de Seyne, Pays d’Annot, Bassin du Sasse.
Floraison :

JFMAMJJASOND

(mai)juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (9 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 66/341 mailles.
28 Cité avant et après 1991
34 Cité après 1991 seulement
4 Cité avant 1992 seulement
5 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Sébastien DELLA CASA
Référentiel taxinomique : TaxRef v16
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 29/12/2022