Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Achillée odorante

Achillea odorata L., 1759

Asteraceae
(†Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace à souche courte noueuse, stolonifère.
• Tiges de 12-30 cm, dressées ou ascendantes, pubescentes.
• Feuilles d’un vert grisâtre, pubescentes, à contour oblong, les inférieures et celles des rosettes pétiolées, bipennatiséquées, les caulinaires sessiles, petites, atteignant rarement 2,5 cm de longueur, pennatiséquées, à segments entiers ou incisés, ceux-ci au nombre de 8-12 de chaque côté, presque égaux, rapprochés, linéaires, à lobes mucronulés.
• Capitules petits, en corymbe subglobuleux, compact. Involucres ovoïdes, poilus, à bractées offrant une marge brunâtre. Fleurs d’un blanc sale ou un peu jaunâtre, à ligules courtes.

  • n° 1196 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Mai-juillet. Hémicryptophyte. Méditerranéo-montagnard (ouest).
  • Première observation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat (Seyne-les-Alpes).
  • De 300 à 1600(2000 ?) m : étages mésoméditerranéen à montagnard-méditerranéen. Héliophile, thermophile, xérophile, calcicline, gravicole. Taxon associé aux milieux ouverts, de moyenne altitude : chênaies ouvertes, fruticées, lavandaies, dalles à orpins.
  • Assez commun - 228 observations - 77/198 communes - 90/341 mailles. Plante présente dans tous les districts mais quasiment absente du Plateau de Valensole, du Pays de Digne et du Haut-Verdon.

   La répartition - très curieuse - de cette plante apparaît mieux au niveau régional où elle se divise en deux aires. Au sud, l'espèce est présente dans les collines non loin du littoral, aire qui se prolonge vers l'Apennin. Vers le nord, dans l'arrière-pays, elle forme une aire continue depuis l'Espagne jusque dans les Alpes-Maritimes. Les contradictions qui apparaissent entre les flores, en ce qui concerne l'écologie de cette achillée, laissent planer l'idée qu'il y aurait plusieurs taxons sous le nom "Achillea odorata".

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 90/341 mailles.
9 Cité avant et après 1991
65 Cité après 1991 seulement
16 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022