Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 2 résultats...

Astérocarpe
Sesamoides Ortega, 1773

Astérocarpe nain
Sesamoides minor (Lange) Kuntze, 1891

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Achillée erba-rotta

Achillea erba-rotta All., 1773

Asteraceae
(†Composées)

Plante patrimoniale

Description

   Flore de Coste
• Plante vivace à souche ligneuse, rampante, stolonifère.
• Tige de 10-20 cm, ascendantes-dressées, simples, presque glabres.
• Feuilles glabres, garnies à la surface de points imprimés, celles des rejets obovales-oblongues, rétrécies en pétiole, crénelées au sommet, les caulinaires inférieures cunéiformes, les suivantes sessiles, un peu rétrécies à la base, oblongues, obtuses, crénelées tout autour, à dents écartées, celles de la base plus longues, saillantes.
• Capitules pédicellés en corymbe. Involucre hémisphérique presque glabre, à bractées obtuses, ovales, bordées de brun. Fleurs blanches, à ligules peu nombreuses, égalant ou dépassant l’involucre.


   Deux sous-espèces sont reconnues en France, mais seul le type est présent dans le département. La sous-espèce moschata (Wulfen) Vacc. n'est avérée que dans la Tarentaise (Savoie).

  • n° 1191 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juillet-août. Hémicryptophyte. Orophyte alpin.
  • Première observation connue : 1882, Émile Burnat (Enchastrayes).
  • De 1900 à 3000 m : étages subalpin et alpin. Héliophile (mésosciaphile), cryophile, mésoxérophile, acidicline, saxicole ou glareicole. Espèce de haute montagne des champs de blocailles et des rochers. Elle est associée aux mélézins avec rhodoraies, aux pelouses subalpines et alpines.
  • Assez rare - 68 observations - 6/198 communes - 15/341 mailles. Espèce intra-alpine stricte. Ubaye.

   C'est une plante patrimoniale par sa rareté en France (les seules franges alpines des départements alpins de la Savoie aux Alpes-Maritimes) et par sa localisation alpine stricte d'étendue, par définition, limitée.

   Flora Gallica
1. Feuilles inférieures dentées : subsp. erba-rotta.
1'. Feuilles inférieures pennatiséquées : subsp. moschata.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022