Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Achillée visqueuse

Achillea ageratum L., 1753

Asteraceae
(†Composées)
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace à souche ligneuse.
• Tiges de 25 à 50 cm, dressées, simples ou rameuses au sommet, glabres ou brièvement pubescentes.
• Feuilles rudes, très brièvement hispides, fortement ponctuées, les inférieures oblongues-obovales, lobées à lobes dentés, les supérieures sessiles, oblongues, très obtuses au sommet, dentées en scie.
• Capitules petits, 2 à 4 mm de diamètre, devenant subcylindriques à maturité, pédicellés, en corymbe compact plus ou moins rameux. Réceptacle à écailles lancéolées, aiguës. Involucre ovoïde, un peu velu, à bractées intérieures oblongues. Fleurs jaunes à ligules courtes.

  • n° 1190 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène avec extension anthropique. Juillet-septembre. Hémicryptophyte. Sténoméditerranéen (ouest).
  • Première observation connue : 1782, Michel Darluc (Peipin).
  • De 400 à 1350 m : étages méso- et supraméditerranéen. Héliophile, mésothermophile, mésoxérophile (mais terrains inondés une partie de l'année), neutrophile, terricole, marnicole. Pelouses sèches (mais inondées au printemps) nitratées et dépressions marneuses drainées en été à canche médiane.
  • Rare - 20 observations - 9/198 communes - 8/341 mailles. Sa présence, mise en doute par L. Laurent, est avérée par des données récentes à Volx, Céreste ou Saint-Laurent-du-Verdon. Plus fréquente sur le littoral provençal elle diffuse vers le nord via les grandes vallées. Les données anciennes de la montagne de Lure sont un peu mystérieuses. Comment un taxon aussi "repérable" n'a-t-il plus été noté dans ce secteur très prospecté ? Luberon oriental, Pays de Manosque, Bas-Verdon (Adret de Lure, Pays de Banon, Pays d’Entrevaux, Jabron).
  • Enjeu de préservation PACA : fort.

   Ageratum est un genre de composées du Mexique connu en Europe pour ses variétés horticoles (ses fleurs durent longtemps de a-, privatif, et -geront…, la vieillesse).

Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022